Le principe des articles de "pourquoi j'écris": un extrait de texte en italiques, un commentaire personnel ensuite, des liens (en bleu quand ils n'ont pas été utilisés, en gris ensuite) - et la couverture du livre, quand il s'agit d'un livre (le cas le plus fréquent), ou une illustration.
A la base: l'éclectisme, revendiqué.
Du moment qu'il s'agit d'écriture - de préférence de manière métaphorique, voire subliminale...
Associés à cette chronique, deux blogs annexes: "blogorrhée", pour pouvoir parler en sortant du cadre - éventuellement; et "mes textes", au cas où. On y accède par la bande horizontale du haut (même page) ou par le sommaire, à droite (nouvelle page).
Merci de votre visite et bonne lecture!

vendredi 30 septembre 2011

Se séparer de soi-même

Maupassant (à Gisèle d'Estoc): "Je voudrais me séparer de moi-même." Il y parviendra au-delà de ce qu'il souhaitait: dédoublement, hallucinations, folie - cette folie qui hante tant de ses nouvelles. 
Se séparer de soi-même sans s'effondrer, sans tomber dans un chaos où tout est confondu. C'est ce à quoi servent le rêve, la psychanalyse, la lecture, l'écriture, les voyages parfois, mais toujours moins qu'on ne l'espérait. 

Se séparer de soi-même, une motivation à écrire? L'expression peut se comprendre de bien des manières, que l'écriture peut sans doute satisfaire, au moins en partie: vivre d'autres vies, déposer un paquet qui vous embarrasse, dire ses vérités à qui on ne saurait pas les dire autrement... et sans doute bien d'autres choses - l'écriture permet tout cela et c'est une motivation bien souvent exprimée, sous une forme ou une autre. 
Dans ce recueil de fragments, qui ramène à la nuit, au rêve et parfois à la mort ou tout au moins à l'étrangeté de la vie, l'écriture, au milieu d'autres thèmes, fait partie de ce qu'évoque l'auteur, qui s'interroge à partir de l'expérience d'autres écrivains aussi bien qu'à partir de son expérience de la psychanalyse... 
On lit ces courts chapitres comme en promenade, croisant çà et là des préoccupations familières, qui bénéficient soudain d'un éclairage un peu différent - et voilà notre réflexion relancée... qu'un rêve, la nuit prochaine, va éclairer, peut-être...? 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Ecrire, pourquoi pas? Et si vous commenciez par écrire ici...? Vous pouvez dire ce que vous pensez du livre si vous l'avez lu, ou bien de l'extrait cité... C'est à vous!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...