Le principe des articles de "pourquoi j'écris": un extrait de texte en italiques, un commentaire personnel ensuite, des liens (en bleu quand ils n'ont pas été utilisés, en gris ensuite) - et la couverture du livre, quand il s'agit d'un livre (le cas le plus fréquent), ou une illustration.
A la base: l'éclectisme, revendiqué.
Du moment qu'il s'agit d'écriture - de préférence de manière métaphorique, voire subliminale...
Associés à cette chronique, deux blogs annexes: "blogorrhée", pour pouvoir parler en sortant du cadre - éventuellement; et "mes textes", au cas où. On y accède par la bande horizontale du haut (même page) ou par le sommaire, à droite (nouvelle page).
Merci de votre visite et bonne lecture!

mercredi 15 juillet 2009

Combler ce vide

La perte d'un parent crée un espace vacant que l'enfant cherche à remplir. L'écriture est une tentative pour combler ce vide.


A la différence des autres articles, il ne s'agit pas ici d'un auteur parlant de son écriture mais d'une étude située à l'intersection de la littérature et de la psychologie, au cours de laquelle l'auteur cherche à établir une relation entre la perte prématurée d'un parent et le goût pour l'écriture. L'idée d'un lien entre deuil et créativité n'est pas propre à l'auteur, on la rencontre chez d'autres psychologues, mais son travail à elle porte plus spécifiquement sur l'écriture.

Martine Delfos

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Ecrire, pourquoi pas? Et si vous commenciez par écrire ici...? Vous pouvez dire ce que vous pensez du livre si vous l'avez lu, ou bien de l'extrait cité... C'est à vous!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...