Le principe des articles de "pourquoi j'écris": un extrait de texte en italiques, un commentaire personnel ensuite, des liens (en bleu quand ils n'ont pas été utilisés, en gris ensuite) - et la couverture du livre, quand il s'agit d'un livre (le cas le plus fréquent), ou une illustration.
A la base: l'éclectisme, revendiqué.
Du moment qu'il s'agit d'écriture - de préférence de manière métaphorique, voire subliminale...
Associés à cette chronique, deux blogs annexes: "blogorrhée", pour pouvoir parler en sortant du cadre - éventuellement; et "mes textes", au cas où. On y accède par la bande horizontale du haut (même page) ou par le sommaire, à droite (nouvelle page).
Merci de votre visite et bonne lecture!

jeudi 23 avril 2009

Quand on écrit, on ne sait pas tout ce qu'on écrit

Quand on écrit, on ne sait pas tout ce qu'on écrit...
- Alors le véritable auteur du livre, c'est le lecteur...?



Entendu dans l'émission La Grande Librairie, lors d'un échange entre François Busnel et Eric Fottorino, ce dernier venant de publier le livre
L'homme qui m'aimait tout bas,
éditions Gallimard, 2009.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Ecrire, pourquoi pas? Et si vous commenciez par écrire ici...? Vous pouvez dire ce que vous pensez du livre si vous l'avez lu, ou bien de l'extrait cité... C'est à vous!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...