Le principe des articles de "pourquoi j'écris": un extrait de texte en italiques, un commentaire personnel ensuite, des liens (en bleu quand ils n'ont pas été utilisés, en gris ensuite) - et la couverture du livre, quand il s'agit d'un livre (le cas le plus fréquent), ou une illustration.
A la base: l'éclectisme, revendiqué.
Du moment qu'il s'agit d'écriture - de préférence de manière métaphorique, voire subliminale...
Associés à cette chronique, deux blogs annexes: "blogorrhée", pour pouvoir parler en sortant du cadre - éventuellement; et "mes textes", au cas où. On y accède par la bande horizontale du haut (même page) ou par le sommaire, à droite (nouvelle page).
Merci de votre visite et bonne lecture!

dimanche 14 mars 2010

Serti invisible

C'est comme des segments... on relie le tout... en joaillerie, il y a ce qu'on appelle le serti invisible... Le matin, on lit et ça paraît désastreux... il suffit parfois de retirer une phrase ou deux... l'impression de glisser... c'est assez pénible comme travail...




Un instant privilégié que celui où l'auteur, avec son phrasé si particulier, accepte de nous partager ses difficultés d'écriture...

Patrick Modiano
Dans l'émission de François Busnel, La grande Librairie, France 5

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Ecrire, pourquoi pas? Et si vous commenciez par écrire ici...? Vous pouvez dire ce que vous pensez du livre si vous l'avez lu, ou bien de l'extrait cité... C'est à vous!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...